article comment count is: 0

Théogène Niyondiko, le tenace

Théogène Niyondiko est né en 1986 à Mayemba, en commune Kanyosha (aujourd’hui Nyabiraba). Orphelin de père et de mère, il était l’avant-dernier d’une famille de 7 enfants. Il a fait ses études primaires à l’Ecole Primaire de Kirari (1ère-4e) et à l’Ecole Primaire de Kibenga (5e et 6e année) avant de faire ses études secondaires au Lycée Clarté Notre Dame de Rohero. Il a obtenu une bourse d’état qui lui a permis d’entamer des études supérieures à l’Institut de Pédagogie Appliquée. Il y complétait sa 4ième année lorsqu’une balle a mis fin à ses jours.

Par Enfants du Pays

Ils viennent de différents coins du Burundi, dans des familles de condition modeste. La volonté de leurs parents, d’un voisin, d’une parenté lointaine ou par pur hasard, les a amener à se rendre à l’école primaire. Ils doivent parfois marcher de longues distances pour aller résoudre ces problèmes de mathématiques que l’on appelle communément ‘les mobiles’. Ces exercices impliquent des trains alors qu’en réalité, les élèves ne voient des voitures que rarement.

Ils travaillent très dur, finissent leurs études secondaires avec brio et réussissent l’Examen d’État qui leur donne accès à l’Université du Burundi avec une bourse d’État. À ce stade, ils ont compris que travailler fort et être discipliné porte ses fruits. Ils s’y mettent sans modération. La discipline et le dur labeur deviennent une seconde nature et cela se reflète dans tous les aspects de leur vie. Leur but est de non seulement finir leurs études et de trouver un emploi, mais avant tout, d’améliorer les conditions de vie de leurs familles. Quand ils réussissent, ils construisent des maisons pour leurs parents, paient pour la scolarité de leurs jeunes frères et sœurs, de leurs cousins, de leurs neveux et voisins du village. Au-delà de tout cela, ils deviennent des modèles et motivent leur entourage à être assidu à leur travail et ainsi avoir une chance de réussir. Si tu es Burundais, il y a de fortes chances qu’en lisant ces lignes quelqu’un te soit venu en tête. Un père ou une mère, un oncle peut-être, ou alors un grand frère ou une grande sœur. Si c’est le cas, il est très probable que cette personne ait joué un rôle déterminant dans ta vie et ton développement personnel.

La suite ici

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.