article comment count is: 0

Questions

Au Burundi, nous avons l’habitude d’esquiver certaines questions, pourtant fondamentales, avec comme argumentaire « Il faut poser les vraies questions ! » Et si ces questions étaient les vraies, les bonnes à se poser et à poser ? Trouver des réponses adéquates à ces questions est le nœud du problème. Ce poème, « Questions » les pose, en sous-entendant que tout est une question de volonté. 

Par Ézéchiel Ndayizeye

Quelle puissance faudra-t-il opposer
A ces jours orageux
Où mensonges et rumeurs riment ensemble ?

Quelle potion faudra-t-il avaler
Pour rester tenace et imperturbable
En ces moments de panique totale
Où les plus malins deviennent des sauveurs « kwa jeu »
Pendant que les esprits des cancres s’évanouissent dans l’ombre ?

Aurons-nous un jour l’audace
De définir la haine comme une contrefaçon de l’amour ?
L’égoïsme comme une profanation de la générosité ?
L’hypocrisie comme un manque de respect ?
Le mensonge comme un génocide mental ?

Aurons-nous un jour la sagesse
De comprendre que l’opinion contraire
N’est autre chose qu’une autre manière
D’appréhender la réalité… une autre vision du monde ?

Aurons-nous un jour le temps suffisant
De réfléchir pour réaliser
Qu’en politique les ennemis ça n’existe pas ?
Qu’un adversaire est tout simplement cette personne
Qui voit les choses autrement ?

Aurons-nous un jour le courage
D’opposer à tout conflit
La compréhension, le dialogue, la patience et la sagesse ?

Aurons-nous un jour le cœur humble
De considérer nos adversaires comme des partenaires potentiels ?
Nos différences comme opportunités d’évoluer ensemble
Afin de donner naissance à un monde de toutes les couleurs ?

Aurons-nous un jour l’intelligence
D’arrêter cette folie qui nous empêche de nous concentrer
Sur le développement de notre chère patrie ?

Aurons-nous un jour la force
De mettre fin à ces stupides luttes pour le pouvoir
Qui déstabilisent sans cesse notre tanière temporaire
Et engloutissent tout espoir de rayonnement ?

Aurons-nous un jour l’envie de grandir un peu
Pour oublier tous les torts qu’on nous a causés ?

Cesserons-nous un jour de nous conduire comme des idiots
Pour devenir de véritables artisans de l’excellence ?
Accepterons-nous un jour de changer nos disques durs cérébraux
Pour nous ouvrir à un monde de toutes les possibilités ?

Oserons-nous un jour prendre le temps
De mouiller sept fois la langue dans nos salives
Avant de vomir quoi que ce soit ?

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.