article comment count is: 0

Le pile ou face d’Agathon Rwasa

Agathon Rwasa participera-t-il à l’élection présidentielle au Burundi ? Un jour, c’est oui. L’autre, c’est non. Les différentes étapes de la crise font apparemment douter le principal opposant politique de Pierre Nkurunziza.

Le 9 mai dernier, Agathon Rwasa dépose sa candidature pour la présidentielle. Il affirme vouloir empêcher Pierre Nkurunziza et son parti, le CNDD-FDD, de « danser en solo, comme ils en ont l’habitude ».

Le 28 mai, la coalition qu’il dirige, « Abigenga – Amizero y’Abarundi » (Les Indépendants – Espoir des Burundais), annonce qu’elle suspend sa participation aux prochaines élections communales et législatives. Rwasa précise : « On ne se retire pas de ce processus électoral, mais on veut que ce soit un processus digne de ce nom. » Il critique notamment le manque de transparence du gouvernement et de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) en la matière.

Le 12 juin, nouveau tournant. Parmi les 17 formations politiques burundaises qui menacent de boycotter les scrutins législatif et présidentiel se trouve la coalition de Rwasa. Tous pointent cette fois du doigt les conditions « que veut imposer le pouvoir ». Ils dénoncent entre autres le calendrier électoral « fixé unilatéralement ».

Que va finalement décider Agathon Rwasa ? Il semble que le suspens restera de mise jusqu’aux jours J.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.