article comment count is: 2

Les dernières heures avant la fameuse « lessive générale »

Le congrès national du Cnnd-Fdd tant attendu se tient ce samedi 25 avril. Un rendez-vous de tous les suspens, les peurs et les dangers. Nkurunziza sera-t-il candidat à sa propre succession ? Si oui, et après ? Les détails avec le blogueur Lony Mugisha.« Ça y est. Le compte à rebours est déjà lancé. Je ne sais pas s’ils ne vont pas reporter ce congrès une nième fois. Mais, je me lance. Tant pis si je me goure sur le timing, » murmure-je en écrivant ces passages.
Le temps est venu d’accoucher la vérité, bon gré mal gré. Et là, la question renaît : « Alors, ce mandat, vous le voulez ou pas Monsieur le Président ? ». On se souvient tous de la réponse qui ressemble à : « Demandez à mon parti. C’est mon parti qui doit me désigner ». Youpi ! On y est presque. Ça va – enfin – se savoir. Cette fois, ce ne sera pas les journalistes qui courent derrière je-ne-sais-qui pour poser les questions qui fâchent. Non! C’est le parti qui proclame la (bonne ?) nouvelle. C’est comme à Rome le jour du conclave ayant pour mission d’élire le Pape. Ici, le parti invitera la presse et hop, son représentant sortira ce papier sur lequel sera calligraphiée la décision. … la décision qui sauve le pays ou alors qui le met en difficulté pour je-ne-sais combien de temps.

« Cette lourde décision que tout le monde attend »

Elle va bientôt tomber, probablement ce week-end. Du coup, je me prépare moi-aussi à l’annonce, à toutes les éventualités. Pourtant, je ne suis pas congressiste. Mais comme cette décision engage l’avenir d’une nation. Je suis aussi appelé à une grande vigilance citoyenne.

N’empêche, le cœur bat très très vite. Je retiens mon souffle. Je me dis : « Mince ! J’espère que je ne serai pas déçu. J’espère qu’il (le Président) saura trancher». Comme tous les Burundais, j’attends cette foutue de décision depuis un an et demie ? Un an ? Je n’en sais rien. En tout cas, depuis de longs mois.
Grave alors : cette décision est tellement lourde que je la compare même à une vie d’une femme enceinte. Elle (la femme enceinte), comme ses proches, met du temps à se préparer pour le jour J : le jour de l’accouchement. La belle est entretenue, conseillée. Elle met ses vaccins à jour. Aussi, elle s’entoure du médecin. Ce dernier percute, palpe, examine, écoute, etc. Tout ça se met en branle pour que l’événement ne tourne pas au cauchemar. Pour qu’au final, on ait « a happy end ».

C’est pareil pour ce qui est de notre décision de ce week-end. Nous avons été plus ou moins travaillés, vaccinés. Visités par d’imminents émissaires venus tout azimut, munis de conseils et recommandations. On a surtout eu suffisamment de temps pour s’y préparer. Aujourd’hui, l’heure d’accueillir la décision est venue. L’accueillir, l’intégrer, la recycler ou la contester … pacifiquement. Comme on dit chez nous : « Itavyaye inyana ivyara inshuri » littéralement pour dire : « le vêlage, c’est pour bientôt. Si elle ne vêle pas une velle , ce sera un veau.»
L’heure n’est plus aux spéculations
Comme dirait un artiste local que je tairai le nom (Mkombozi Nzeyimana pour ne pas le citer), le pays n’est pas un terrain de football ni un club de Casino. Ce n’est pas un jeu de dominos non plus ! C’est plutôt des vies humaines à faire rayonner, une cité à gérer.

Mais en en attendant, aimons-nous les uns et les autres. Apprenons à vivre ensemble . M’enfin, ayons le courage de nous rendre compte qu’au-delà de toutes les divisions, au-delà des partis politiques, nous sommes tous Burundais. Tenons-nous la main, même si le contexte politique se montre rude et tendu.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. mr. Lony Mugisha,

    si je suis pret a etre decu par l’issue de cette parodie de’CONGRES DD’je suis de plus en plus decu par ce message flu que tu ne donne, plus decu encore que d’avoir aimer tes premieres lignes pour enfin terminer la lecture sur de je ne sais pourqoi et de quoi est destiner ceci;

    …meme si le contexte politique,….
    ca veut dire que donc ,mains dans la mains, Nyabenda et moi allons boire un verre en honneur de l’eternel candidat( desoler,putchiste nkurunziza)fraichement designer en concrave des dupes?

    si je me suis tromper du contenu et que ton souhait n’est pas celui dont j’imagine,veuillez m’en excuser mais sois sur que bujumbura va faire degager ces emissaires du diable qui nous ont tout pris durant ces 10 malheuses annees.

    a la prochaine, comme tu a bien dis; INYANA Canke ISHURI, tranche ta position pour te comprendre ,l’heure des jeux est fini, soit tu es esclave soit tu es KOUNTAKITE’ pour dire non au troisieme mandat, sinonyme d’esclavage de tout un peuple

  2. Cher Vakumurongo,
    Cher lecteur,

    Je suis désolé si je ne me suis pas fait comprendre. Mon billet (ou plus exactement mes peurs que je partage ici) est fait de deux parties :

    La première où je décris ma boule au ventre au moment d’accueillir cette candidature du candidat du CNDD-FDD. J’écris que cela se fera par acclamation; ce qui démontre bel et bien l’immaturité de notre démocratie. ceci devait vous montrer ma position face à ce qui est en train de se jouer à NGAGARA en ce moment même. Je ne l’ai pas précisé explicitement mais ça se voit et ça se lit : je suis contre ce forcing orchestré par le parti au pouvoir.

    Ma deuxième partie appelle à la responsabilité citoyenne. lISEZ mon petit passage ici :

    On a surtout eu suffisamment de temps pour s’y préparer. Aujourd’hui, l’heure d’accueillir la décision est venue. L’accueillir, l’intégrer, la recycler ou la contester … pacifiquement.

    Ceci pour dire qu’il faudrait qu’on évite à tout prix de tomber dans la violence.
    La violence, la guerre est tout ce que je conteste et ne souhaite pas pour mon pays.

    Merci pour le commentaire.
    Lony

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.