article comment count is: 0

Viettel Burundi vient-il au bon moment ?

La société d’origine vietnamienne VIETTEL est déjà sur le marché burundais de la téléphonie mobile.

Par Jean-Marie NTAHIMPERA

Il a un numéro inhabituel qui commence par 69, alors que les numéros de toutes les autres compagnies commencent par 7. Une innovation? Un désir de faire la différence? On le saura bientôt. En tout cas, les chiffres ne suffisent pas pour faire la différence.

Ceux qui ont déjà testé les services de cette nouvelle société disent qu’elle offre des prix qui défient toute la concurrence (pour le moment!), surtout concernant la connexion internet. Peut-être la conséquence des nombreux avantages dont il bénéficie par rapport aux autres compagnies?

De toutes les façons, je pense que VIETTEL vient au bon moment, malgré son recrutement ténébreux. Elle vient après la disparition de Tempo Africell. Elle vient après l’achat de LEO, la compagnie qui avait le plus de clients de la téléphonie mobile au Burundi, par ECONET WIRELESS. Peu importe qui sont ses actionnaires (il se dit que nombreux sont proches du pouvoir), sa venue sera salutaire pour le client, étant donné qu’ECONET Wireless Burundi est quasiment devenu un monopole, après le rachat de LEO. La concurrence sera rude, quitte à ce que les clients pourront bénéficier des services de bonne qualité, à bas prix. Peut-être aurons-nous l’occasion de revoir les services du genre Leo Liberté, Flotte… disparus après que le gouvernement ait imposé la taxe de 42 francs par minute ?

Retrouvez d’autres billets de Jean-Marie NTAHIMPERA ici

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.