article comment count is: 0

Venir à bout de la cigarette

« J’ai commencé à fumer dans les maquis. »

Malgré les mesures répressives prises par certains États africains pour réduire le nombre de décès liés à la consommation de tabac, beaucoup de jeunes considèrent encore le fait de fumer comme un effet de mode et surtout, telle une preuve de virilité.

Diabaté Djakaridja, Siatu Durand, Kambo Aboubacar et Traoré Sékou sont de gros fumeurs. Dans cette édition, ils racontent comment ils sont devenus accros à la cigarette. Ils tendent également la main vers toute initiative qui pourrait les aider à s’en sortir.

Cette émission est produite par Radio Cocody FM, l’un de nos partenaires basé à Abidjan (Côte d’Ivoire), et animée par Jean-Baptiste Nguessan.

Toutes les semaines, #RProfils donne la parole aux jeunes et aborde des sujets qui font bouger l’Afrique ! Discutez des émissions avec nous sur Facebook et Twitter !

Et si vous voulez accéder aux anciennes émissions, c’est par ici.

Voici quelques extraits de l’émission, retranscrits ci-dessous:

Jean-Baptiste : Comment avez-vous commencé à fumer ?

Diabaté : Ma première cigarette, c’était au maquis, on était en train de fêter l’anniversaire d’un ami.

Siatu : À l’âge de 16 ans, à cause des petites sorties. Ceux qui sortaient avec nous étaient fumeurs.

Jean-Baptiste : Devant tes parents, est-ce que tu te cachais ou est-ce que la famille a fini par savoir que tu fumais ?

Kambo : Devant la famille, je me cachais toujours, mais mon père m’a surpris une fois en train de fumer. Il me donnait des conseils, me disait d’arrêter parce que cela fatigue les gens, qu’au moment de vieillir, j’allais regretter.

Jean-Baptiste : Que s’est-il passé pour que tu arrêtes ?

Kambo : Je suis tombé malade, j’ai été à l’hôpital. Le docteur a appelé mes parents. Mon père m’a dit : « Ta vie est entre tes mains. Si tu n’arrêtes pas la cigarette, tu vas mourir. »

Jean-Baptiste : Vous qui êtes grands fumeurs, quel est votre regard sur la loi interdisant de fumer dans les lieux publics?

Diabaté : Je suis très content ; cela va nous permettre d’arrêter la cigarette.

Jean-Baptiste : Que souhaitez-vous qu’on fasse pour vous aider à arrêter de fumer ?

Traoré : Moi, je dirais de me trouver du travail. C’est parce que je ne fais rien que je fume. Me donner un travail m’aiderait à arrêter la cigarette.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.