article comment count is: 0

Au Burundi, une taxe sur la téléphonie mobile qui fait mal

L’article 36 du projet de loi budgétaire pour l’exercice 2015, au Burundi, institue une taxe spécifique de 42 francs burundais par minute sur les appels téléphoniques locaux.

Un citoyen écrasé par l’État à cause d’un coup de fil, c’est la vision du dessinateur burundais Alif qui illustre à sa manière la situation.

Vous voulez en savoir plus sur cette nouvelle taxe ? Vous pouvez lire cet article de notre partenaire Iwacu.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.