article comment count is: 0

Le «parcours de titan» de l’artiste peintre Justin Kasereka

« Ma carrière dans l’art plastique est un parcours de titan. Mais il le faut, il faut y croire. »

Justin Kaseraka, 27 ans, artiste peintre doué et convoité de Goma, en République démocratique du Congo, a deux rêves : pouvoir un jour exposer dans les musées les plus prestigieux  du monde, et développer l’appréciation de l’art plastique à Goma, où il a choisi délibérément de rester malgré les difficultés d’y vivre de son art. Dans cette édition de Rencontres et profils, il parle de son art et de son « parcours de titan ».

Cette émission est coproduite avec Radio Mutaani FM, basée à Goma, et présentée par Alice Feza Umande.

Toutes les semaines, #RProfils fait parler les personnalités et aborde les sujets qui font bouger l’Afrique ! Discutez des émissions avec nous sur Facebook et Twitter !

Et si vous voulez accéder aux anciennes émissions, c’est par ici.

Voici un dessin réalisé par Justin Kaseraka…

La femme de Goma vue par Justin Kasereka

 

… et également quelques extraits de l’émission retranscrits ci-dessous :

Alice : Justin Kasereka, as-tu toujours voulu être artiste peintre ?
Justin : Déjà étant tout jeune, c’était ma passion. Je dessinais tout le temps et je voulais vraiment progresser et m’améliorer.

Alice : Pourquoi la peinture ?
Justin : Ça ne m’est pas arrivé comme un choix, mais comme une forme d’expression que j’ai découverte. Du dessin jusqu’à la peinture, il n’y a qu’un pas. De la matière couleur jusqu’à l’expression par la couleur, c’est au fur et à mesure que je grandissais que j’ai pris cela comme mode d’expression.

Alice : À quel moment tu as pris conscience de ça ?
Justin : Juste quand j’ai fini mes humanités en Maths-Physique. J’étais dans un dimanche de la vie où je ne savais pas quoi faire après. Et je me suis dit : pourquoi ne pas approfondir les études dans la passion que j’ai ?

Alice : Te souviens-tu de ton premier dessin qui t’as révélé que tu étais fait pour l’art plastique ?
Justin : Pas précisément mon premier dessin, mais toute ma vie n’a été qu’une suite de dessins, croquis et gribouillis. C’était au fur et à mesure que je continuais que je sentais la passion devenir de plus en plus forte.

Alice : Tu as eu besoin d’aller apprendre dans une école ou tu t’es formé toi-même ?
Justin : J’ai suivi une formation à l’Académie des Beaux-Arts, mais c’était en communication visuelle, graphique et publicitaire. Mais pour l’art plastique, c’était le fait que je côtoyais des artistes dans ce domaine-là.

Alice : Aujourd’hui, telle que ta carrière évolue, est-ce que tu as l’impression d’être sur le chemin qui va te mener vers l’aboutissement de ce rêve d’exposer dans les musées les plus prestigieux mais aussi de vivre de ton art ?
Justin : C’est un parcours de titan. Mais il le faut, il faut y croire. Si je continue jusqu’à maintenant, c’est parce que j’y crois personnellement. Il faut le temps qu’il faut, il faut avoir l’esprit ouvert, il faut être patient, il faut travailler dur. Et c’est ce que je fais et ça reste mon objectif.

Alice : Quand on vit dans une ville comme Goma, est-ce qu’on peut vivre de son art ?
Justin : Je dirais non et oui. Non parce qu’il n’y a aucun marché de l’art à Goma. Et oui, parce qu’il y a des artistes qui font des choses à Goma. Créer un marché de l’art à Goma c’est un autre domaine. Ça demande le temps qu’il faut, ça demande des amateurs d’art, qu’il y ait des galeries d’art, tout ce circuit-là. Ça demande qu’il y ait des écoles d’art, des artistes qui sont formés selon les règles de l’art.

Si je suis à Goma, c’est un choix. J’avais le choix d’être ailleurs, mais je me suis dit je reste à Goma, parce que je sens que je peux faire quelque chose. Je peux m’occuper des autres. J’organise des petits ateliers où on discute avec les jeunes, les artistes, pour leur donner le goût. Ça met la graine qui fera qu’ils puissent aimer l’art et devenir acheteurs d’œuvres d’art dans le futur. Nous portons en nous cette mission et devons la rendre réelle.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.