burundi-helico-de-gitega

Où est passé l’hélico de Gitega ?

La nouvelle a défrayé la chronique en 2014 : Gitega va fabriquer le premier hélicoptère made in Burundi.  Mais quelques jours après, le projet fut relégué aux oubliettes. Le blogueur Tanguy Irangabiye  demande ce qu’est devenu ledit projet, et surtout le sort de ses meneurs.

C’est au début du mois d’octobre 1890 que le Français Clément Ader, inventa à 49 ans un engin à moteur et à hélice en forme de chauve-souris. Un siècle plus tard, Gustave Nibizi, un Burundais de 31 ans, eut l’idée plutôt géniale de marcher sur ses traces. Le projet de M. Nibizi a  vu le jour dans un centre d’essai aéronautique de Gitega. Avec douze autres passionnés de la mécanique, ils avaient l’ambition de fabriquer le premier l’hélicoptère «Made In Burundi ».

« J’ai approché les anciens pilotes, j’ai lu beaucoup de livres, j’ai également eu la chance de faire des cours par correspondance», dira Nibizi à la radio Isanganiro le 17 Juin 2014, après six mois de travail sur le projet. Les techniciens ne savaient pas le jour où leur hélicoptère allait prendre les airs mais ils restaient confiants. Seule la question de la certification de ce centre d’essai aéronautique de Gitega par l’autorité de l’aviation civile du pays soulevait beaucoup de polémiques, jusqu’au sein de l’organisation internationale qui s’occupe des engins volants.

Aujourd’hui, deux ans après, aucune nouvelle de la brillante idée. L’hélico volera-t-il un jour ou le projet a échoué ? Aucune réponse. Les mécaniciens avaient dévoilé deux caractéristiques de cet engin : une vitesse de croisière de 54 km/h à une altitude de 300m.    

Articles récents

Recent Comments ( 3 )

Say your opinion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*